Mamie Binocles  >>  Mamie Binocles - Partie 1

Chapitre 6

Mamie binocles Tome 1 Chapitre 6

  • Ça te dit qu’on se voit ce soir ?
  • Non, je ne peux pas, et je suis prise tout le week-end.
  • Pourquoi ? Tu fais quoi ?
  • Ça ne te regarde pas.
  • Ben si, un peu tout de même…
  • Ben non ! Pourquoi tu penses le contraire ?
  • Ben, je sais pas… Avec la nuit qu’on a passée avant-hier… Je me disais que toi et moi… Ben, que ça pourrait devenir sérieux… Enfin…
  • Mais, t’imagine quoi ? Qu’on sort vraiment ensemble ? Holà, désolée, tu t’es trompé quelque part. Oui, c’était vraiment bien tous les deux. J’ai pris mon pied et tout et tout, mais ça s’arrête là… Juste de la baise entre adultes consentants. Je ne veux pas de relation sérieuse, ça tourne toujours mal au bout du compte. T’as pas trouvé ça bien ? Juste du sexe, pas de complication derrière à savoir si on se revoit ou pas, à se poser des questions à la con… Juste deux personnes attirées l’une vers l’autre qui ont profité d’un moment de plaisir… C’était génial, non ?
  • Ben oui, mais… Je sais pas, tu me plais, beaucoup… J’aimerai qu’on apprenne à mieux se connaitre, qu’on se fasse des restau, des ciné…
  • Laisse tomber, ça ne m’intéresse pas. Je ne recherche vraiment pas ça.
  • Tu cherches quoi alors ?
  • A m’amuser, profiter de la vie.
  • C'est-à-dire ? Coucher avec le premier venu ?
  • Oui, si on se plait mutuellement, pourquoi pas ?
  • Putain, comment je me suis trompé sur ton compte. T’es finalement qu’une salope, qu’une grosse salope…
  • Arrête Laurent, tu ne penses pas ce que tu dis. Restons amis, s’il te plait.
  • Plutôt crever, pauvre fille. Je ne veux plus jamais te revoir.

 

J’étais énervé, en colère. Elle m’avait rejeté… Mais comment ? Pourquoi ? Après tout ce qu’on avait vécu ensemble, elle ne voulait pas de moi… Mais qu’est-ce qui cloche chez elle ? Je lui en voulais, vraiment, méchamment, envie de me venger… Rémy, voilà ma solution…

 

  • Salut ma poule.
  • Tiens, t’es toujours vivant ? Pas de nouvelles pendant des jours… Heureusement que je te voyais de loin pendant les cours, sinon, je me serais inquiété.
  • Ouais, désolé, j’avais la tête ailleurs…
  • C’est pas grave, je te charrie. Alors, raconte-moi…
  • Raconter quoi ?
  • Ben… Mamie Binocles… Vu comme t’a cartonné à la prèse, t’as dû passer pas mal de temps avec elle à potasser.
  • Ouaip, c’est vrai. Ben, sinon, c’est une salope en fait.
  • Quoi ? Une salope ? On ne doit pas avoir la même définition du mot… A moins que… T’as baisé avec ça ?
  •  
  • Tu te fous de ma gueule là… Non, sérieux, comment t’as fait ? T’étais bourré ? Ou drogué ? Elle t’a administré la drogue du violeur en mettant du viagra ?

 

Que devais-je faire maintenant ? Lui dire toute la vérité ? J’en avais sacrément envie. Elle devait payer pour ce qu’elle m’avait dit, pour m’avoir jeté comme un mal propre. Oui j’allais lui dire…

 

  • Bon, lorsque t’auras fini de raconter tes conneries…
  • Qui te dit que c’est des conneries ?
  • Je te connais, arrête ton char… Bon, on la fait chier ce week-end, ok ?
  • Ben, Je ne suis pas certain qu’elle sera là.
  • Encore mieux, on rentre chez elle, et je sais pas… on fout la merde.
  • Et tu comptes rentrer comment ? T’as pas la clé.
  • Pfff, ça doit pas être bien difficile de forcer ce genre de serrure.
   Chapitre 5     — oooOOooo —     Chapitre 7   

Commentaires


Laissez un commentaire